Skip to main content

Publier ses travaux en SHS (Sciences Humaines et Sociales): Participer à un colloque

Pourquoi intervenir dans un colloque ?

Les colloques sont les meilleures opportunités de publication pour un jeune chercheur. Il rencontrera ses pairs et se créera un réseau dans son domaine de recherche. Il se fera connaître et pourra transformer sa participation en publication.

Les colloques, au coeur de la recherche

Le chercheur construit sa carrière en publiant et en participant à des colloques, congrès, conférences. Ils sont organisés par des universités, laboratoires, des sociétés savantes et portent généralement sur un thème précisément délimité.

Les participants sont recrutés directement sur proposition du comité de sélection et / ou sous forme d'appel à communication. Dans ce dernier cas, il convient d'organiser une veille pour repérer et identifier les principaux événements concernant sa discipline et son thème de recherche.

Les appels à contribution peuvent revêtir différentes formes : poster, participation à une table ronde, atelier, communication. Certains colloques donnent lieu à une véritable éditorialisation, avec une diffusion dans des revues ou dans un volume d'Actes ou encore faire l'objet d'un dépôt en Archive Ouverte.


Participation à des colloques des chercheurs CNRS de l’InSHS
Source : Les activités et la production scientifique des chercheurs CNRS en sciences humaines et sociales (SHS), http://www.cnrs.fr/inshs/presentation/production-scientifique.htm

 

Plusieurs formes de diffusion

Les actes d'un colloque peuvent être diffusés selon différentes modalités qui ne sont pas exclusives les unes des autres :

  • diffusion / publication sur le site web du colloque
  • dépôt en archive ouverte, telle HAL
  • publication imprimée en ouvrage, collection...

Faire une veille sur les colloques à venir

Différentes institutions recensent les colloques à venir. Certains portails de recherche spécialisés recensent tout à la fois institutions, ressources et manifestations. En littérature par exemple, c'est le cas de Fabula. D'autres sont entièrement dédiés au recensement de ces manifestations, le premier d'entre eux en France pour les SHS est Calenda.

Les réseaux sociaux de chercheurs, les revues scientifiques, les newsletters, les carnets de recherche sont aussi des canaux à surveiller.

Les critères permettant d'orienter ses choix pour soumettre dans un colloque en vue d'une publication sont variés :

  • notoriété du colloque :
    • les colloques internationaux. Ils sont souvent très sélectifs et ne sont pas forcément accessibles à un jeune chercheur
    • les autres colloques, moins sélectifs, mais dont la notoriété est évidente (par exemple : les colloques récurrents)
  • composition du comité scientifique / comité de lecture
  • processus de sélection
  • Type de texte à soumettre dans l'immédiat (résumé, texte d'une dizaine de pages...) ?
  • perspective de publication d'actes, choix de l'éditeur pour la publication

(source : "Dans quel colloque dois-je soumettre ?", blog du labo Modyco)

De la communication orale à la publication des Actes

La communication dans un colloque débouche souvent sur une contribution écrite dans les actes du colloque. Le texte final pour les actes peut s'appuyer sur la communication, quand elle a été rédigée dans cette perspective. Elle peut aussi être le résultat d'un travail global de refonte qui  prendra en compte les éléments nouveaux dégagés à l'issue de la contribution orale (questions, aspects complémentaires...).

Il y a plusieurs étapes jusqu'à la publication :

  • la transmission aux auteurs des consignes pour la rédation du texte à publier dans les Actes
  • la soumission du texte par l'auteur
  • la relecture des textes et éventuelles demandes d'amendement par l'éditeur scientifique
  • le choix du format (PDF ou autre dans l'éventualité du support numérique)
  • pour un ouvrage, structuration / organisation des contributions, élaboration d'un avant-propos, d'une introduction...
  • la soumission finale au Comité éditorial

Le travail d'écriture respectera les consignes aux auteurs.

Un exemple d'instructions aux auteurs du 142e congrès du CTHS (Comité des travaux historiques et scientifiques), Pau, 2017

Licence Creative Commons