Skip to main content

Elaborer une stratégie de recherche d'information: La navigation

Attitudes et gestes simples mais efficaces d'un documentaliste pour faire un état de l’art sur un sujet

Efficacité documentaire du clic

Les liens hypertexte ajoutent aux proximités proposées par les classifications documentaires les proximités suggérées par les auteurs.

Une stratégie documentaire peut reposer directement sur la navigation et les rebonds et être efficace pour plusieurs raisons :

  • Les liens ont une signification parce que ceux qui les ont posés se positionnent
  • La sérendipité

Méthode de recherche particulièrement étudiée par Olivier Ertzscheid, la sérendipité consiste à combiner hasard et intelligence en faisant fructifier le fruit de découvertes inattendues pour nourrir des travaux en cours.

  • La conservation des pages vues

Au moyen par exemple d'outils de partages de signets (voir guide sur le sujet)

1- Les acteurs se positionnent et les liens qu'ils posent ont une signification

Les liens sont posés par des acteurs qui se positionnent et qui s'orientent. Ce sont aussi des éléments importants d'orientation pour les autres.

Les liens hypertextes, les bibliographies, les co-signatures, les mots-clés associés, les liens entrants ont une signification intellectuelle et sociale et une efficacité documentaire. C'est pourquoi il faut  faire des hypothèses sur leurs raisons d'être :

  • Proximité ou affinités intellectuelles.
  • Relations sociales et professionnelles.
  • Consanguinité.
  • Références ou révérences.
  • Simple appréciation "J'aime / j'aime pas" (via Facebook par exemple)

Les liens hypertextes

« As we may think », disait Vannevar Bush pour caractériser le premier hypertexte sur le papier. 

Nous pourrions ajouter : penser ensemble, penser en sauts.

2- Il suffit de cliquer

  • Les noms d'auteurs et de co-auteurs.
  • Les pages web et les articles cités.
  • Les articles citants (possible sur certaines bases).
  • Les noms de revues.
  • Les mots-clés et mots-clés associés.
  • Les noms d'institutions.
  • et explorer le contexte socio-cognitif des documents centraux d'une problématique.

Cette navigation peut d'abord paraître labyrinthique. Cependant, progressivement elle révèle des auteurs très cités, certaines revues importantes, certains colloques, quelques mots clés, des proximités et des écarts, un centre et une périphérie. Un graphe socio-documentaire peut apparaître et suggérer des hypohèses qui conduisent à une autre navigation.

Cette stratégie d'exploration est au coeur du système de tri de Google qui place en haut de liste les documents qui sont au centre d'un graphe de citations. Appliquée automatiquement par des robots, elle donne régulièrement des résultats satisfaisants pour des requêtes simples. Appliquée par un chercheur qui pense et qui s'oriente à partir des autres, elle produit des résultats plus intéressants.

Si le chercheur peut associer sa subtilité à la puissance de traitement d'une machine (outils infométriques, bibliométriques, scientométriques ou webométriques) les résultats sont encore plus intéressants. Les outils documentaires comme Google Scholar le Web Of Science ou Scopus offrent de plus en plus de fontionnalités bibliométriques y compris pour l'utilisateur profane en documentation.

Licence Creative Commons